Procès-verbal du CA du 5 octobre 2019

 Présents : Violaine Anger ; Julien Cassaigne ; Étienne Chantrel ; Nicolas Couchoud ; Antoine Danchin ; Jean Hartweg ; Marianne Laigneau ; Laurence Levasseur ; Jacques Le Pape ; Anne Lewis-Loubignac ; Jean-Thomas Nordmann ; Nicolas Obtel ; Jeanne Parmentier ; Marie Pittet ; Rémi Sentis ; Thanh-Vân Ton That.

Invités permanents : Mireille Gérard ; Lise Lamoureux ; Wladimir Mercouroff.

Excusés : Christel Lavigne ; Agnès Mannooretonil ; Jacques Massot.

Absents : Timothée Devaux ; David Meulemans ; Victor Gysemberg.

 

1.      Approbation du PV du CA du 15 juin 2019

 

            Le PV du CA du 15 juin 2019 reçu par courriel est approuvé.                                      

 

2.       Événements passés et à venir et point sur les cotisations

 

Pour la première fois, le pack de rentrée des élèves (16 et 17 septembre) comportait le flyer de l’A-Ulm avec une présentation de l’association et une feuille d’adhésion. Il est souhaitable que nous soyons également présents à la sortie, c’est-à-dire à la remise des diplômes qui aura lieu le 22 janvier.

 

Le 5 septembre, à l’invitation de Romain Pigenel, directeur adjoint de l’IMA, un afterwork très réussi ‒ avec 70 ou 80 participants ‒  a eu lieu à l’Institut du monde arabe sur le thème des métiers de la culture. Cinq intervenants sont venus présenter leur parcours et ont répondu à de nombreuses questions.

 

Le 2 octobre les anciens des ENS étaient conviés à un afterwork organisé par les présidents des Alumni d’Oxford et de Cambridge dans un pub anglais, le Frog Revolution.

 

La rentrée des littéraires a eu lieu le 16 septembre, celle des scientifiques, le 17 septembre. L’A-Ulm était présente. Un travail est mené avec Claire Omri sur l’orientation des élèves.

 

Les Rendez-vous Carrières :

Le 17 octobre « Servir l’état sans enseigner »

            Le 4 décembre : « Enseignement et recherche »

            Le 22 janvier (date à confirmer) « Les métiers de l’entreprise »

            Le 11 mars, sujet à définir.

 

           Un CA exceptionnel est prévu le 17 octobre pour l’examen des comptes et du budget, et pour la présentation par le directeur de ses propositions sur la diversité et le recrutement.

 

           Le prix Romieu sera remis le 18 octobre à 18 h à Alison Bouffet, fondatrice de l’association MigrENS, en présence de la famille Romieu et de la direction de l’École.

 

           Cérémonie du 11 novembre : Jean-Thomas Nordmann cherche des intervenants du département d’histoire.

 

            Gala des élèves : il aura lieu le 30 novembre. Nicolas Obtel représentera l’A-Ulm.

 

            Cotisations : Une relance a été faite cet été. Il y a 816 adhérents à ce jour. L’an dernier en juin (fin d’exercice) ils étaient 1838. On vise 2000 en 2020.

 

 

3.      Préparation des élections et de l’AG du 16 novembre

 

Élections : il y a 7 candidats (dont 2 nouveaux entrants) pour 7 postes. Le vote est exclusivement électronique ; ce changement a suscité peu de critiques, et une trentaine de demandes d’envoi papier, mais il risque d’y avoir moins de votants que les années passées.

Rémi Sentis et Lise Lamoureux se chargent du dépouillement le 8 novembre à 11 h 30.

 

Assemblée générale : elle commencera à 17 h 30 dans l’amphi Évariste-Galois. Intervention de Marc Mézard à 18 h 15, puis apéritif à 19 h et dîner à 20 h. L’invité d’honneur est Antonin Baudry (remplacé depuis par Claire Mathieu).

 

4.       Diversité et mode de recrutement à l’ENS

 

Les propositions dont a fait part le directeur ‒ et dont l’A-Ulm le remercie ‒ ne sont pas définitives.
La représentation des élèves a pris contact avec l’A-Ulm car elle souhaite que nous puissions coordonner nos réponses.

 

La mesure phare est l’ajout de « points boursiers » à l’admissibilité, sans que cet ajout ne soit connu du jury. Mais cela soulève des questions de méthodologie et de statistiques et ressemble fort à une discrimination positive, même si ce terme est récusé par la direction de l’ENS, avec tous les dangers attenants, soulignés par les élèves dans leur enquête, y compris par les élèves boursiers. On doit noter qu’il y a 27 % de candidats boursiers, et 17 % de reçus.

 

Dans son ensemble, le CA voit cette proposition comme une solution économique à un problème qui mériterait qu’on y mette des ressources et soulève la question de savoir pourquoi il ne faudrait pas dans les promotions scientifiques, très pauvres en filles, une discrimination fondée sur le genre.

Le CA souligne la nécessité de repérer beaucoup plus en amont les talents, en classe terminale et en classe préparatoire.

 

Le 2e sujet soulevé est celui du statut de fonctionnaire stagiaire. La proposition serait que l’accès à ce statut intervienne au bout d’un an, sur la base d’un choix (et des résultats ?). La représentation des élèves du CA de l’ENS y est fortement opposée, l’Association aussi. Cela soulèverait aussi le problème de l’engagement décennal, et des débouchés dans la fonction publique.

 

5.       Diffusion de l’Archicube

           

            Violaine Anger note que les frais engagés pour la publication et la diffusion de l’Archicube sont élevés. Le bureau, saisi par le trésorier, en a discuté et propose que le tirage soit désormais celui du nombre d’adhérents + 150 destinés à la bibliothèque, arrondi à la centaine supérieure, un ajustement étant possible dans des cas exceptionnels. Le nombre d’exemplaires serait donc d’environ 1 800. Le numéro sur « La Lune » est en voie d’achèvement ; le suivant portera sur « L’imposture ».

          

6.      Aides et secours

 

Laurence Levasseur fait part des demandes :

Les études juives : demande de 400 € pour transport et buffet. Accordés.

La pédagogie des paysages sonores : 1000 € accordés.

Le cinéma documentaire : 800 €.

La conférence ENSUlm ; des informations sont attendues pour le prochain CA.

 

            Prêts : Un prêt de 2000 € est accordé à Aïna Ratovonani.

            Les remboursements progressent, à l’exception de deux cas peu coopératifs.

                  

 

7.      Divers

Le CA note que Laurence Levasseur va quitter le bureau, mais accepte de garder le dossier des aides et secours. Le CA décide de l’inviter à nos réunions de CA pendant cette année.

 

RGPD : Le point reste en suspens en attendant le projet de convention de l’École.

Julien Cassaigne fait le point sur les données dont dispose l’A-Ulm : l’École donne les méls des élèves. Rémi Sentis, qui suit ce dossier, pense qu’il serait possible de négocier pour avoir les adresses postales. Pour les étrangers nous sont donnés le nom, le prénom et la spécialité. Les données sont confidentielles. Nous sommes déjà soumis à la règle des cinq ans. Si la personne ne se manifeste pas, ces données sont alors détruites.

 

La demande de Mireille Gérard d’un mini-tirage des normaliens depuis l’origine sera traitée lors du prochain conseil.

 

Annuaire : Rémi Sentis fait part de la sortie de l’annuaire qui est en cours d’envoi aux membres.

 

Concours des start-up organisé par les normaliens dans l’entreprise : il devrait être annoncé dans le prochain numéro de l’Archicube.

 

Théâtre de l’Archicube : Christophe Barbier joue actuellement en ville, dès lors ces représentations reprendront en 2020.

 

Nicolas Obtel annonce qu’une réunion d’environ 70 ou 80 personnes est prévue au Boston Consulting Group. Il fait part de la visite du président de PSL à Boston. Le Consulat a invité les anciens de PSL, dont les archicubes, à rencontrer Alain Fuchs lors d’un dîner.

Il ajoute que les anciens d’Oxford et de Cambridge nous invitent à les retrouver à Paris chaque premier mercredi du mois dans leur pub « Frog Revolution ».

 

ENSecondaire a constitué un groupe sur FaceBook qui a 300 membres et fonctionne bien.

 

Le prochain Conseil aura lieu le 14 décembre 2019.

La séance est levée à 12 h 30.

 

 

 

Marianne Laigneau,                                                                   Anne Lewis-Loubignac

Présidente                                                                                  Secrétaire générale adjointe